​Pérennité de l'organisation

Dans un contexte où le secteur minier est soumis aux aléas d'un marché en constante transformation et où les mines de cuivre du Québec s'épuisent graduellement, les usines métallurgiques de Glencore ont développé un modèle d'affaires unique et complexe.

Pour l'affinerie CCR comme pour la Fonderie Horne, la réflexion s'est amorcée dès 1976, alors que la mine de Rouyn-Noranda fermait ses portes, et se poursuit jusqu'à aujourd'hui.

Les éléments les plus importants ont été les suivants :

Du côté des affaires

  • l'importation de concentré de cuivre de pays étrangers;
  • le développement de technologies permettant de traiter des concentrés plus impurs;
  • le développement des lignes d'affaires des métaux précieux et des sous-produits;
  • le développement d'une ligne d'affaires visant à traiter des rebuts électroniques.
  • le travail d'équipe entre les fonderies, l'affinerie et les équipes commerciales;

Du côté opérationnel

  • des gains de productivité;
  • des changements technologiques;
  • des améliorations en matière de prévention des accidents et de protection de l'environnement;
  • l'ajustement graduel des conventions collectives pour rendre nos opérations plus flexibles, en réponse aux fluctuations du marché.

Même avec la remontée du dollar canadien, ce qui joue contre notre profitabilité, tout ceci a permis à l'affinerie CCR de survivre alors que nos compétiteurs canadiens et américains ont dû fermer leurs portes.

L'affinerie CCR sera toujours soumise à des éléments hors de contrôle, comme les conditions du marché des concentrés de cuivre qui font varier nos revenus, le prix des métaux, le taux de change et la demande de cathodes. Toutefois, il y a plusieurs éléments qui jouent en notre faveur.

Le plan stratégique vise à positionner l'affinerie CCR comme une entreprise respectant des standards de classe mondiale, à reconnaître et à développer les opportunités tout en limitant les risques. Plusieurs actions futures s'inscriront dans la continuité de cette vision qui a fait le succès de l'entreprise jusqu'ici.  

Les éléments qui assureront notre viabilité à long terme sont les suivants :

Développement durable :

L'affinerie CCR est un citoyen corporatif modèle et prend les moyens pour développer son leadership dans toutes les composantes du développement durable. Concrètement, cela signifie une diminution de l'empreinte environnementale, de la consommation énergétique et de matières, l'amélioration continue des processus et de la formation des employés, ainsi qu'une intégration accrue dans la communauté.

Matières premières :

La nouvelle structure corporative, suite à l'acquisition par Glencore, permettra le développement de synergies nouvelles au niveau des approvisionnements, de la logistique, de la gestion des inventaires et des ventes.

Adaptabilité :

Les fluctuations du volume de production, des impuretés dans les matières à traiter, l'environnement juridique et les revenus continueront à fluctuer. Nous devrons continuer d'augmenter notre flexibilité et notre agilité opérationnelle. Nous devrons continuellement repenser nos façons de faire et développer des méthodes de travail plus productives.

La relève :

Comme dans l'ensemble de la société québécoise, l'affinerie CCR vit depuis une dizaine d'années des vagues successives de départs à la retraite des babyboomers et cette tendance se maintiendra encore pendant plusieurs années. Nous comptons sur l'intégration d'employés plus jeunes avec leurs talents, leur imagination et leur énergie pour poursuivre la vision de leurs prédécesseurs et assurer la pérennité de l'entreprise dans la réalité industrielle de demain.